• 14 visits
  • 3 articles
  • 4 hearts
  • 0 comments

oeil de lynx 24/08/2013

"Elle est rouge
- Bien sûr que non! Elle est jaune!
- mais enfin non, je te dis qu'elle est rouge!
- Que regardes tu exactement?
- Cette fleurs,là, devant toi. Et je t'assure qu'elle est rouge!
- Rouge? et puis quelle fleurs est-ce déjà?
- Un coquelicot, ne le vois tu pas?
- un coquelicot jaune? Tu dois te tromper! C'est impossible!
- Puisque je te dis qu'elle est rouge!
- Je ne vois rien de tel ici! Tu te trompe de fleur, c'est dit!
- Mais tu n'y connais rien! je te dis qu'elle est rouge! Aussi rouge que tu sang!
- Du sang?! Rouge?! mais depuis quand?
- Dieu, mais tu le fais exprès! le vois-tu jaune aussi?
- Enfin, mais je ne le vois ni rouge ni jaune! Et tu es bien la première personne à me soutenir ceci; tous le monde sait que le sang est bleu!
- Comment donc il t'apparait bleu?
- Oui! Bleu!
- Tu dois avoir un problème d'yeux...porte tu des lunettes d'habitude?
- Je te retourne la question très cher!"
Il cueille la fleur et l'approche du nez de son compagnon.
"Et maintenant? ne la vois tu pas rouge?
- tu n'y es pas mon frère! Elle est jaune de jaune! jaune comme cette bâtisse là-bas!
- Mais que raconte tu? Cette bâtisse dont tu parle est blanche!
-...
-..."
Tous deux firent silence. Ils se regardèrent longuement puis reprirent une autre conversation comme ci de rien était.
Moralité de l'histoire: la fleur en question se trouvait être une jonquille verte kaki chose tout à fait courante sur Vénus. La bâtisse n'était ni blanche ni jaune mais rouge.
De toute façon, telle chose ne s'est jamais produite mais une question persiste:
Depuis quand deux cailloux cueillent des fleurs, ont un nez, une bouche et jacassent-ils ophtalmologie?
 

unknown 0.1 10/08/2013

 

poire hutte banane reste meilleur ampoule lumière est tu ma pisse genre travail dormir téléphone joute jump drôle forêt averti publication jeter tire musique dragon saint jeudi esprit chant profil païen ambassade pareillement vache aveugle abat-jour lampadaire sautiller avancez déplaire plus bleu feuille logiciel T-shirt barre résultat donnée journal mot chiffre point moins chèque maison restaurant gros vieux fin supprimer facile suivre utile parler vacances loisirs liquide encre clavier glauque séquence photo tout identique clou allumettes société dur bloc rentrée argent hurler japonais tabac transport loto drogue presse coiffeur vétérinaire gazole colonisation imprimante combat tourelle ameublement cuisine dépôtoire manger usine vert lien adresse code peau carton sang fenêtre dire ordinateur vert rouge si trois dinosaure texte sabre autre pure racine frais franchement hêtre kangourou lourd sol chaussure ami triste somme colosse courses professeur jaune style format filtre machine voir entendre
unknown

"L'Assassin menacé" 10/08/2013

 

"Et elle lui résista. De son corps pâle, de son visage livide, elle regardait le plafond l'½il vitreux. Ah! Elle était bien crevée la pimbêche! se dit le jeune homme debout devant le corps nu. Il leva la main pour balayer ses cheveux et tira une moue dégoutté et emplie de dédain. Le tueur la toisa et mit un petit fond musical histoire de faire cesser ses sueurs froides. Nonchalamment, il ferma les yeux. Le parquet craqua. L'assassin releva la tête, encore ce sale matou. Le regard vague, l'ouïe concentrée, hypnotisée, les mains sur la table tel Napoléon déplaçant ses troupes en conquérant ; alors que tout laissait penser qu'il était là, en fait il sommeillait secrètement ne pouvant se douter que que les cinq costumes noirs qu'il avait laissé au pressing se trouvaient presque dans la pièce. Il avait encore sous-estimé le teinturier!"

7'5"27"53 pour "L'Assassin menacé", Magritte, 1926

Blogs to discover